Moneyland

SÉLECTIONNER UN LIVRE
POUR VOIR SES CRITIQUES
Lire un extrait
  • Une richesse de style et une écriture aisée qui tient le lecteur en haleine. Une grande psychologue malgré son jeune âge.
    L’étoffe d’un grand écrivain !!

    - Lousie Saad, Librairies Antoine- Liban
  • Written in a clear style, Money-land pulls its readers in, involving them in the enrapturing stories of fascinating characters; stories which almost everyone can find something to relate to.

    - Time out – Beyrouth
  • Vous êtes une auteure généreuse ! Je suis épaté par la précision des cadres, des personnages, surtout l’analyse psychologique.
    Vous avez bien mis le doigt sur les plaies.
    C’est un des rares ouvrages où le lecteur se sent directement visé…on ne le lit pas mais on le vit !

    - Jo – Liban
  • Je viens de lire Moneyland et j’ai trouvé ça formidable.
    Je n’ai jamais lu un livre aussi vite.
    Y a t il des projets de traduction en anglais?

    - Gabriel C. – Dubai
  • J’ai adoré…c’est un de ces livres qui ne me lâche plus. Qui me suit dans ce que je fais, qui me fais réfléchir. Il est superbe.

    - Natasha A. – Liban
  • Etonnement bien ficelé ! Le personnage de Rosy, les points de vue masculins ! Chapeau !

    - Zeina A.- Beyrouth
  • C’est écrit d’une façon à la fois simple, authentique et attachante. Une image typique d’une grande majorité de couples !

    - Maya F.– Doha
  • Un roman-oeuvre tassé d’un vocabulaire riche,bien trié et audacieux,où les mots se cascadent avec aisance et fraicheur, pour sculpter des caractères, peindre des âmes branlantes ,ou filmer une situation; ce qui attribue au roman d’autres dimensions artistiques.
    Et cela révèle une subtilité d’esprit et une intelligence multidimensionnelle, sociale et artistique.

    - Basssam S.– Beyrouth
  • Even though I am now totally convinced never to move to Moneyland with my partner, I could not go to sleep before knowing what will happen to the couple Nina/Karl. Very well written. I’m impressed !!!

    - Nadine A- Zurich
  • C’est un éclairage humaniste sur ce que tout le monde pensait savoir sur certaines villes surgies de l’éphémère.
    Le but de l’ouvrage n’étant pas de faire de la morale, l’intérêt réside dans l’éclairage sur la relation des couples, et ça nous interpelle.
    L’écriture s’engage dans le ressenti, plutôt que dans le vécu de l’action.
    Il s’agit d’une histoire qui se structure et se construit sur du ressentiment une sorte de dialogue en décalage, où la narratrice s’efface pour se déconstruire en une série de personnages.
    Le style, concis et clair.
    Le lecteur devient lui-même un interlocuteur concerné par les différentes histoires !

    - Serge Y – Beyrouth

Laissez-nous vos commentaires!